Comment calculer son IMC ? Simple et rapide

Comment faire du rameur ?

Loin d’être une star des salles de sport, le rameur a pourtant tout pour plaire. Sport d’endurance qui participe au renforcement musculaire, il est plaisant et accessible. Pour connaître tous ses bienfaits et apprendre comment faire du rameur correctement, on vous dit tout ce que vous devez savoir !

Sommaire

5 bonnes raisons de faire du rameur

Avant d’entrer dans les détails techniques de cet exercice, on peut se poser la question suivante, pourquoi faire du rameur ?

Il est vrai que cet appareil n’est pas le plus connu, ni le plus populaire auprès des sportifs. Pourtant, ses bienfaits sont nombreux. Découvrez 5 bonnes raisons de faire du rameur, qui changeront votre regard sur cet excellent exercice.

1. Éviter les déséquilibres musculaires

Que l’on soit pratiquant de musculation, ou adepte d’un autre sport, les déséquilibres musculaires sont un problème auquel on finit souvent par être confronté. En effet, tous les sportifs ont tendance à privilégier certaines parties du corps lorsqu’ils s’entraînent. Pourtant, chaque muscle est en synergie avec les autres. Tout déséquilibre fait donc courir un risque de blessure.

Pour éviter ce problème, le rameur possède en avantage de taille : il implique 90 % des muscles du corps. Difficile de trouver un sport plus complet, à part peut-être la natation. Si vous avez envie de vous bâtir un corps puissant et harmonieux, c’est au rameur qu’il faut vous mettre.

2. Gagner en endurance

Faire du rameur permet aussi d’améliorer votre endurance. D’abord du point de vue du cardio, bien entendu, mais pas seulement. Il tonifie aussi les muscles et leur permet de gagner en résistance à l’effort. C’est un complément idéal pour améliorer vos performances dans une autre activité sportive. Si vous exercez un métier physique, les séances de renforcement au rameur peuvent aussi vous être bénéfiques. 

exercices pour rameur en couple

3. Protéger ses articulations

Contrairement à d’autres sports d’endurance comme la course, faire du rameur permet de protéger vos articulations. Non seulement, elles ne subissent pas de chocs à répétition, mais la machine les soulage du poids de votre corps. Autre avantage de taille : la position respecte les mouvements naturels, ce qui diminue les risques de blessures.

4. Varier les entraînements

Vous ne supportez pas la routine et vous cherchez une activité qui puisse s’adapter a vos différents objectifs ? Alors le rameur est fait pour vous ! Il se prête à tous les types d’entraînements. Vous pouvez faire des fractionnés, de l’endurance, ou encore développer votre explosivité. En adaptant votre séance à votre forme du moment et à vos envies, vous préservez votre motivation à vous entraîner.   

5. Prendre soin de sa ligne

La dernière bonne raison de faire du rameur parlera à beaucoup d’entre vous : il s’agit de prendre soin de sa ligne. Que vous souhaitiez perdre quelques kilos ou maintenir votre poids de forme, il vous aidera à atteindre cet objectif. 

Le rameur entraîne une dépense calorique importante. Il est idéal pour sécher, en complément d’un programme de musculation, ou pour se maintenir. En plus, son action tonifiante souligne les courbes des muscles et affine la silhouette. Alors, que demander de plus ?

Comment faire du rameur ?

Pour profiter de tous les bienfaits du rameur sur votre corps, encore faut-il savoir l’utiliser correctement. Dans cette partie, vous allez apprendre comment faire du rameur correctement, ainsi que les principales erreurs à éviter. 

Bien se mettre en place

Cela peut sembler évident, mais il est nécessaire de le rappeler : pour faire du rameur efficacement, il faut commencer par bien se mettre en place en réglant l’appareil correctement. La sangle qui maintient vos pieds doit les maintenir sans les rendre douloureux et passer au niveau de vos lacets. 

Réglez les repose-pieds de façon à ce que vos genoux ne soient pas trop repliés et que vous puissiez effectuer des mouvements amples sans ressentir de gêne. Si le modèle vous le permet, programmez également la résistance de l’appareil. Commencez au minimum et augmentez au fur et à mesure de vos progrès.

Comment faire du rameur : la technique en 4 étapes

Pour savoir comment faire du rameur, il suffit de maîtriser les 4 étapes clé du mouvement décrites ci-dessous et de les enchaîner de manière fluide. 

1. Le catch

Le catch est la position initiale du mouvement pour faire du rameur. Vous devez vous tenir bien droit, le dos aligné avec votre bassin et les genoux fléchis. Gainez votre sangle abdominale et penchez-vous légèrement en avant en bombant le torse. Prenez garde à ne pas cambrer le dos. Saisissez la poignée du rameur sans trop la serrer et utilisez votre pouce pour sécuriser la prise. Vos bras doivent être tendus et près du corps.

le catch

2. Le drive

Le drive correspond à la phase de propulsion. Celle qui va donner toute sa puissance à votre geste. Il est important que vous compreniez bien son fonctionnement au lieu de l’exécuter d’un geste machinal pour travailler votre relation cerveau-muscles. 

Commencez par prendre appui sur les cale-pieds et poussez de toutes vos forces en contractant les mollets, les cuisses et les fessiers. Gardez le dos bien droit et le buste gainé. Lorsque vos jambes sont tendues, contractez les dorsaux pour qu’ils prennent le relais et penchez-vous légèrement en arrière tout en contractant vos bras pour tirer la poignée vers vous jusqu’à atteindre le finish.

le drive

3. Le finish

En position de finition, la barre doit arriver au niveau de votre sternum. Vos coudes sont en arrière de votre dos, qui doit rester droit, et vos omoplates se touchent. Vos jambes sont tendues et votre buste légèrement penché vers l’arrière, sans vous allonger sur le banc pour autant.

le finish

4. Le recovery

Le recovery, ou retour à la position initiale, est l’exact inverse du drive. Tendez les bras devant vous sans relâcher la contraction. Penchez vous légèrement vers l’avant et repliez vous jambes jusqu’à vous retrouver de nouveau en position de départ. 

Les principales erreurs à éviter

Pour faire du rameur de façon optimale, voici les principales erreurs à éviter pendant votre mouvement :

Pour conclure

Le rameur est un excellent sport qui a le mérite d’être à la fois complet et doux pour les articulations. Comme échauffement avant une séance de musculation, ou comme discipline à part entière, il permet de gagner en endurance et en explosivité tout en gardant la ligne. 

Pour savoir comment faire du rameur, il suffit de maîtriser les 4 étapes du mouvement avant d’apprendre à les enchaîner en rythme. Quelque soit votre âge et votre niveau, vous prendrez goût à cette activité accessible à tous. Il ne vous reste plus qu’à chausser vos baskets ! 

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Nutrition Fitness
Comparer les articles
  • Total (0)
Comparer
0